Lundi 1 Février 2016

La classification des bières par couleur

On se fait souvent demander quelle est la différence entre une bière blonde et une bière ambrée, ou encore entre une bière brune ou une bière noire. La réponse se retrouve dans la céréale, très souvent de l'orge, qui est maltée. D'ailleurs, afin de simplifier, les gens du milieu brassicole désignent habituellement l'orge maltée par le malt, tout simplement. Donc l'orge sera plus ou moins maltée (ou grillée, si vous préférez) selon les besoins et la demande du brasseur. C'est un peu comme une tranche de pain que vous passez au grille-pain : selon le temps qu'elle y séjourne, votre rôtie pourra être très blanche ou d'un noir charbon! Comme toute bonne règle, elle a ses exceptions (ajout de fruits, de fleurs, d'épices qui colorent la bière), mais ces dernières sont assez rares.

Bien sûr, le maltage plus ou moins intense de l'orge va aussi influencer la saveur de la bière en plus de sa couleur. Pour reprendre l'analogie de la tranche de pain, cette dernière ne goûte pas la même chose si elle a passé 1 minute ou 10 minutes au grille-pain. Des bières plus pâles auront donc des goûts qui s'apparenteront davantage à du pain frais, alors que des bières très foncées présenteront souvent des arômes de café et de chocolat, en passant entre les deux extrêmes par les goûts de caramel et de noisette, pour ne nommer que ceux-là.

Ensuite, sachez que le Québec est un des rares endroits au monde où les gens catégorisent les bières par leur couleur d'abord et avant tout. Par exemple, la plupart des gens d'ici vont demander une banche ou une brune, au lieu de demander une witbier ou un vin d'orge comme le fera probablement un touriste européen. La classification par style de bière est beaucoup plus précise, comprenant plus de 75 catégories officielles, alors que la classification par couleurs en comprend habituellement moins de dix.

Finalement, si jamais vous voyez l'acronyme SRM (signifiant Standard Reference Method) pour décrire une bière, et bien cette valeur représente sa couleur. Plus la valeur est basse, plus la bière est pâle, généralement atteignant 3 ou même 2 pour les bières très pâles comme des lagers blondes légères américaines. Inversement, une bière très foncée peut aller jusqu'à un SRM de plus de 40, qui indique un liquide noir opaque, comme plusieurs exemples du style stout impérial russe.

Santé... tout en couleurs!
Pascal, bièrologue au Balthazar